Une cure de probiotiques pour un meilleur hiver !
Avec les premiers frimas, les virus sont partout. Cap sur les probiotiques qui aident le système immunitaire à prévenir les infections saisonnières.

Véritables boucliers immunitaires, ces bactéries « amies » qui peuplent nos intestins empêchent bactéries et virus d’y pénétrer en faisant barrière. Les probiotiques sont pourtant en partie éliminés avec les selles. D’où l’intérêt d’en consommer… au bon moment !

En préventif pour booster l’immunité
Les souches les plus connues, bifidobactéries ou lactobacilles, sont présentes dans les yaourts ou laits fermentés, mais pas en quantité suffisantes. Mieux vaut donc les prendre sous forme de compléments alimentaires que vous trouverez en pharmacie.
Efficaces contre un stress ou un gros coup de fatigue hivernale, les probiotiques ont également démontré leurs preuves en prévention des infections respiratoires aiguës en stimulant le système immunitaire et en bloquant les microbes.
Quand ? Il est recommandé de faire des cures régulières de 10 jours par mois, entre octobre et mars. A prendre une demi-heure avant le repas ou deux heures après le diner au coucher.

En curatif pour se refaire une santé et une flore
Malgré toutes les précautions prises, vous n’avez pas échappé à la gastro cet hiver ? Vous venez de terminer un traitement antibiotique pour venir à bout d’une angine bactérienne ? Les probiotiques réduisent la durée des symptômes (rhume, gastro, grippe…). D’autre part, ils contribuent à vous refaire une flore intestinale équilibrée qui pourra à nouveau jouer son rôle de barrière contre les virus. Ainsi, votre risque de retomber malade au cours de l’hiver diminue. Autre avantage non négligeable : ils améliorent la digestion et sont réputés diminuer les ballonnements.
Quand ? Prévoyez une cure ponctuelle de 15 jours, juste après la fin de l’épisode de diarrhée ou de la prise d’antibiotique. A prendre une demi-heure avant le repas ou deux heures après le diner au coucher.