Comment se protéger du soleil toute l'année ?

La peau est agressée chaque jour par les rayonnements UV : à travers les vitres d’une voiture, d’un bureau ou même à travers le manteau nuageux. Découvrez comment se protéger du soleil toute l’année.

Bon pour le moral et essentiel à la synthèse de la vitamine D, le soleil a des bienfaits reconnus. Néanmoins, une exposition quotidienne n’est pas sans risque de dommages au niveau des couches superficielles et profondes de la peau. Les coupables : les rayons ultraviolets UVA et UVB.

Or, dans 75 % des cas, l’exposition de la peau au rayonnement UV a lieu en dehors des vacances d’été… à des périodes où nous n’utilisons plus de protections solaires sur une longue durée. 

Les ultra-violets : qu’est-ce que c’est ?
Les rayons « UV » représentent 5 % des radiations émises par le soleil. Ils sont invisibles et ne chauffent pas. Mais vigilance ! Leur impact sur la peau reste très important : des coups de soleil aux réactions de photosensibilisation jusqu’au vieillissement cutané précoce et aux redoutables cancers cutanés. Les rayons ultraviolets pénètrent la peau sur différentes couches en fonction de leur longueur d’onde :

  • Les rayons UVB (courte longueur d’onde de 290 à 320 nm).
    Ils atteignent la couche superficielle de la peau, l’épiderme. Ils provoquent les coups de soleil voire de graves brûlures en cas de surexposition intense. En s’attaquant à la barrière cutanée superficielle, ils entraînent aussi sécheresse, déshydratation et rougeurs cutanées.
  • Les rayons UVA (plus grande longueur d’onde de 320 à 400 nm).
    Moins énergétiques que les UVB, ils ne sont pas pour autant inoffensifs, leurs effets néfastes étant moins visibles à court terme. En atteignant directement les couches profondes de la peau, les UVA sont susceptibles d’endommager les fibres élastiques et le collagène. La peau perd progressivement son élasticité. Des rides et des poches se forment, signes d’un vieillissement prématuré de la peau.

Comment se protéger du soleil en dehors de la plage ?
Avant chaque été, les campagnes de sensibilisation contre les risques UV battent leur plein. Mais à l’automne, ne baissez pas la garde… d’autant plus si vos activités vous conduisent à rester longtemps en plein air.

Les bons réflexes pour se protéger du soleil en toute saison :

  • soyez attentif aux facteurs environnementaux
  • restez vigileant quant aux rayonnement indirects.


Saviez-vous que si le sable reflète jusqu’à 15 % de rayonnement UV, la réverbération par la neige atteint plus de 80 % ? Et aussi que plus de 90 % des UV passent à travers les nuages ?

On peut donc être soumis à un rayonnement UV sans même s’en rendre compte.

Il n’y a pas de corrélation entre la chaleur dégagée et les UV reçus. Ainsi, contrairement à la croyance commune, les risques UV sont bien réels par temps couvert. 

Quelle protection solaire pour réduire l'exposition aux UV ?
L’excès d’exposition aux UVA et UVB est la principale cause d’un vieillissement cutané prématuré. Protéger sa peau des ultraviolets apparait donc comme l’un des meilleurs antirides préventifs qui soit, tout comme son hydratation ! L’exposition UV quotidienne peut être largement réduite avec l’utilisation de crèmes dotées d’une protection à large spectre.

Une protection solaire pour toutes les activités de plein air (sport, marche, jardinage), lorsque l’ensoleillement est suffisant et l’exposition prolongée. Une crème de jour alliant hydratation, confort et… protection anti UVA et UVB.

Un geste beauté qui n’a rien de superflu pour une belle peau plus longtemps !

 

Sources : Organisation Mondiale de la Santé. « Rayonnement ultraviolet et la santé ». Nombreux documents d’informations sur le site www.who.int/uv/fr - Société française de dermatologie. « Le soleil et la peau ». Article à destination du grand public. 2008.