Réussir son allaitement 

Vous avez décidé d’allaiter ? Conseils pratiques à suivre pour surmonter les éventuelles difficultés et faire de cette période un moment privilégié pour vous et votre bébé.

Stimuler la lactation

  • Mettez bébé au sein, dès l’accouchement, pour le faire téter le plus tôt possible.
  • Les premières semaines, laissez téter votre enfant aussi longtemps et souvent qu’il le désire en lui proposant les deux seins.
  • Buvez suffisamment (au moins 2 litres par jour) en privilégiant eau, jus de fruit ou tisanes.
  • L’homéopathie et les plantes comme le fenouil et l’anis vert favorisent la lactation. Demandez conseil à votre pharmacien.
  • Mangez varié et équilibré en privilégiant certains aliments (levure de bière, carottes crues, lentilles, betteraves, abricots).
  • Pensez aussi à vous reposer !
     

Éviter les douleurs

  • Adopter la bonne position.
  • Utilisez si besoin des accessoires pour une installation plus confortable (coussin d’allaitement ou traversin).
  • En cas d’engorgement : privilégiez un massage aréolaire sous la douche et tirez si besoin l’excès de lait avec un tire-lait.
  • En cas de crevasse : vous pouvez laisser un peu de lait séché autour de vos mamelons, utiliser des compresses d’eau froide pour diminuer l’enflure, puis des serviettes chaudes, ou utiliser des bouts de sein en silicone. Des crèmes cicatrisantes sont aussi disponibles en pharmacie.
  • En cas de mastite ou inflammation du sein (avec ou sans infection) : cette stagnation de lait résulte souvent d’une mauvaise conduite de l’allaitement. Vérifiez votre position et la technique de succion du bébé, augmentez le nombre de tétées et utilisez si besoin un tire-lait. En l’absence d’amélioration, consultez votre médecin.
     

Les erreurs à éviter

  • Prendre un médicament sans avoir demandé au préalable l’avis de votre pharmacien ou médecin.
  • Boire de l’alcool.
  • Donner des biberons de complément (sauf avis médical).
  • Réveiller un bébé qui dort pour le faire téter (sauf indication médicale ou nourrisson né prématuré).