Fatigue liée aux écrans

Toujours derrière un écran ? Pensez à vos yeux !

Vous rentrez souvent fatigué après le travail ? Vous avez mal aux yeux à la fin de la journée ? Vous restez souvent derrière un ordinateur ? Quelques conseils à suivre…

Réglez la distance et la hauteur de votre écran
Pour éviter les céphalées et les troubles visuels de fin de journée, adaptez la distance et la hauteur de votre écran. Veillez donc à être assis à une distance optimale d’environ 50 cm. Le haut de l’écran doit être à hauteur des yeux. Mieux vaut qu’il soit incliné et en face de vous, plutôt que sur le côté. N’oubliez pas de le nettoyer régulièrement pour éviter les reflets parasites.

Pensez à la lumière et aux contrastes
Veillez à ce que l’éclairage ambiant ne soit ni trop fort, ni trop éblouissant. Utilisez si besoin des stores ou des rideaux mobiles. Installez de préférence votre écran perpendiculairement à une fenêtre pour que la lumière du jour vous parvienne latéralement. Préférez une source de lumière indirecte ou individuelle (lampe d’appoint). Enfin, réglez le contraste de votre écran pour éviter tout éblouissement.

Faites des pauses oculaires
Les ophtalmologues recommandent d’entrecouper votre temps de travail de pauses oculaires régulières de cinq minutes par heure ou de quinze minutes toutes les deux heures, surtout si vous effectuez un travail de saisie. Fermez les yeux ou détournez-les de l’écran en regardant au loin pour récupérer.

Misez sur des lunettes anti fatigue et anti lumière bleue
De nombreuses marques disponibles en pharmacie proposent aujourd’hui des lunettes de repos anti fatigue pour réduire les efforts d’accommodation exigés pour lire à faible ou moyenne distance. Pensez également aux lunettes anti lumière bleue. Elles protégeront vos yeux de la lumière artificielle, dégagée par les écrans, tablettes et smartphones, nocive pour la rétine et l’horloge interne.

Anticipez la sécheresse oculaire
Les diminutions des clignements de l’œil, qui reste fixé lors du travail sur écran, peuvent provoquer une sécheresse oculaire à l’origine de fatigue et troubles visuels. Dès les premiers picotements, demandez conseil à votre pharmacien, qui vous recommandera un collyre adapté. Les larmes artificielles peuvent également être bénéfiques, surtout si vous portez des lentilles.