Tout savoir sur la contusion : définition, symptômes et causes

Contusion définition

Une contusion se définit comme une blessure sans gravité apparente, produite par un choc sans déchirure de la peau.

Elle se soigne habituellement sans intervention médicale, mais peut requérir des soins locaux et des médicaments contre la douleur.

 

Les Symptômes

La région concernée est sensible au toucher et douloureuse au mouvement parfois, une coloration bleue violacée de la peau apparaît qui devient au-delà de quelques jours jaune ou verdâtre, signe d’un épanchement de sang (appelé ecchymose) sous la peau Un amas de sang peut s’installer (appelé hématome) et déformer la région atteinte.

 

Les Causes

Les contusions sont dues à des chocs ou des coups (sports de combats, sports collectifs, chute d’objet sur le pied, choc contre une table…) Le heurt provoque des lésions des organes de la région blessée : fibres musculaires, tendons, petits vaisseaux sanguins, terminaisons nerveuses…

 

La Conduite à tenir en cas de contusion

  • Si on ne peut plus marcher ne se servir du membre atteint.
  • S’il semble qu’une poche de sang se soit formée.
  • Si la zone lésée devient rouge, chaude et douloureuse.
  • Si le choc a touché l’oeil ou sa région.
  • Si le membre est déformé.

Consultez votre médecin !

 

  • Pour les autres cas une automédication est possible. Demandez conseil à votre pharmacien.

L'attitude à adopter dans ce cas repose sur:

  • Repos des muscles touchés.
  • Effet antalgique d'une poche de glace.
  • Eventuellement utiliser un traitement local anti-inflammatoire pour soulager la douleur et limiter le gonflement. 

 

S’il ne se produit aucune amélioration au-delà de trois jours d’automédication : CONSULTEZ VOTRE MEDECIN !

 

Les 1ers gestes face à la contusion

Repos, glace, compression et élévation permettent de limiter douleurs et gonflements. Ces conseils doivent être mis en place le plus tôt possible, généralement dans les 24 à 48 heures suivant le traumatisme.

 

Repos

  • Évitez de mettre du poids sur l’articulation douloureuse pendant 48 heures.
  • Utilisez des béquilles pour ne pas marcher sur la cheville ou le genou blessé.
  • Utilisez une écharpe pour soutenir un poignet, une épaule ou un coude blessé.

 

Glace

  • L’application de compresses froides aide à soulager la douleur et empêche la partie lésée d’enfler de manière excessive. La glace doit être appliquée pendant 20 minutes, 4 à 8 fois par jour, durant les premières 48 heures.
  • Ne placez jamais de glaçons au contact direct avec la peau mais entourez-les de plastique ou d’un linge.

 

Compression

  • Les orthèses orthopédiques (chevillères, genouillères...) ou l'application d'un bandage élastique permet de réduire le gonflement. Enveloppez la région douloureuse à l’aide d’un bandage élastique.
  • Ne serrez pas trop. Si le bandage est trop serré, desserrez-le.

 

Élévation

  • Soulevez la région blessée au-dessus du niveau de votre cœur pour aider à diminuer le gonflement.

Si la peau n’est pas lésée, vous pouvez appliquer un gel anti-inflammatoire et antalgique

 

 

(1) Questions and answers about sprains and strains, NIAMS. [Consulté le 11 Novembre 2008]. www.niams.nih.gov

(2) L’appareil locomoteur. In : Le guide de l’automédication. 2ème édition. Éd Vidal, 2007, pp : 58-64

(3) S mith M. A review of the initial management of soft tissue sports injuries. J Ortho Nursing 2005; 9 (2) : 103-7