Dossier du moment

Maladies cardiovasculaires, prenez les devants

Prendre soin de son cœur et de ses artères n’attend pas. Il suffit de gestes simples à instaurer au quotidien pour contrôler vos facteurs de risque. A vous de jouer.

Infarctus du myocarde, accidents vasculaires cérébraux, embolies pulmonaires…les maladies cardiovasculaires, qui affectent le cœur et les vaisseaux sanguins, sont plus nombreuses qu’on ne le croit et représentent aujourd’hui la deuxième cause de mortalité en France1. Pourtant, il est toujours possible d’agir et à tout âge.  

Identifier et agir sur les facteurs de risque

Dites stop au tabagisme : la cigarette reste la première cause d’AVC et de crise cardiaque. Pour lui dire une bonne fois « stop », n’hésitez pas à vous faire accompagner par votre pharmacien qui peut vous proposer différentes solutions comme des patchs ou substituts nicotiniques.

Évitez la sédentarité : pour qu’un cœur reste en bonne santé, pas de secret, il faut bouger. L’idéal est de concilier activité physique quotidienne régulière (marcher, prendre les escaliers…) et séances de sport hebdomadaires à raison de 30 minutes quotidiennes 5 jours par semaine.

Mangez sainement : rien de tel qu’une assiette équilibrée, riche en fibres, fruits et légumes pour réduire le taux de cholestérol, limiter la survenue de diabète et éviter de prendre du poids. Cuisinez maison en gardant en tête ces deux principes : diversité et régularité. 

Surveillez l’hypertension artérielle et le diabète : tueurs silencieux, l’hypertension artérielle et le diabète frappent sans prévenir. Dès 40 ans, surveillez votre poids, effectuez régulièrement des bilans de santé, mesurez au moins une fois par an votre tension et faites contrôler votre taux de sucre dans le sang.

1 Source : Fédération française de cardiologie - 2019.

Gare à l’hygiène bucco-dentaire

Saviez-vous qu’un bon brossage de dents peut vous sauver la vie ? Il existe en effet un lien non négligeable entre mauvaise hygiène bucco-dentaire et troubles cardiaques. Une maladie parodontale ou une affection gingivale non détectée peut, à terme, augmenter le risque de maladie du cœur. En cause, la prolifération des bactéries susceptibles de migrer de la bouche aux vaisseaux sanguins en provoquant une inflammation. Pour vous en protéger, brossez-vous soigneusement les dents deux fois par jour, sans oublier le fil dentaire et rendez-vous régulièrement chez votre dentiste.   

40 %, c’est le nombre de Français qui pensent être susceptibles de développer une maladie cardiovasculaire (Source : Santé publique France, juin 2020).