Dossier du moment

La première année de bébé sans stress

La première année de parentalité est un vrai bouleversement, entre nuits écourtées, pleurs et petits maux… Voici quelques astuces pour surmonter cette période de façon zen. 

Respecter le rythme du bébé

Pour faciliter les premiers jours, établissez une routine en suivant le rythme naturel de bébé. Ne le réveillez pas s’il dort. Si vous allaitez, respectez le tempo "à la demande". Et pour produire davantage de lait, pensez au tire-lait.

Faire face aux pleurs du soir

Entre 3 semaines et 3 mois, les tout-petits peuvent être sujets aux coliques du nourrisson. Ces crises de pleurs fréquentes et régulières pourraient être liées à une immaturité du système gastro-intestinal. Pour les soulager, vous pouvez bercer votre enfant dans un porte-bébé ou une écharpe et effectuer de petits massages abdominaux circulaires dans le sens des aiguilles d’une montre.

Douleurs dentaires, mode d’emploi

Entre 4 à 7 mois, les gencives de bébé deviennent douloureuses. Il dort et mange moins bien. Grognon, il pleure et peut avoir des selles molles et des irritations cutanées. Proposez-lui un jouet ou anneau de dentition réfrigéré à mordiller pour masser ses gencives. Vous trouverez également en pharmacie des solutions pour le soulager et apaiser ses fesses irritées : homéopathie, gels dentaires, solutions gingivales, pommade.

Installation du sommeil et des repas

Créez des repères d’endormissement : veilleuse, comptine ou histoire. Les bonnes nuits se préparent aussi la journée. Évitez les siestes tardives. En cas de réveils nocturnes, inutile de nourrir bébé passé 6 mois. Le mieux est d’agir par étape pour lui apprendre à s’auto-apaiser.

Pour réussir la diversification alimentaire, habituez bébé en douceur en n’introduisant qu’un nouvel aliment à chaque fois. Variez saveurs et textures en suivant ses goûts. Les règles d’or ? Respectez l’ordre d’introduction des aliments et conservez 500 ml de lait chaque jour.  

SOS régurgitations

Fréquentes chez le nouveau-né, les régurgitations sont liées à l’immaturité du tube digestif. Elles disparaissent spontanément vers un an. Pour les éviter, ne couchez pas tout de suite votre enfant après le repas. Veillez aussi à ce qu’il ne boive pas trop, ni trop vite. Des tétines et biberons adaptés permettent de contrôler le flux du lait. Des laits anti-reflux sont également disponibles à la vente. N’hésitez pas à demander conseil à votre pharmacien.

7 sur 10 : C’est le nombre de femmes en France qui choisissent d’allaiter (Source : Alcura, 2019).