Diabète et bien dans ses baskets !

Le diabète est une maladie chronique qui se définit par un excès de sucre dans le sang. Il peut se manifester sous différentes formes en fonction de sa causalité.

Il se manifeste souvent dès le plus jeune âge. Le pancréas est dans l’impossibilité totale de fournir l’insuline, l’hormone qui régule l’utilisation du sucre par le corps.
C’est la forme la plus répandue et la plus insidieuse de la maladie. L’insuline produite par le pancréas agit mal (insulinorésistance) et au fil du temps le pancréas s’épuise et n’arrive plus à produire une quantité d’insuline suffisante (carence en insuline). Cela entraîne des conséquences au niveau des vaisseaux sanguins où le sucre s’accumule.

 

 

Vous souffrez de diabète : organisons votre suivi !

  Vous n’êtes pas suivi pour un diabète mais vous vous posez des questions sur cette maladie et les risques qu’elle représente ?

 

Diabète, et si on en parlait ?

Certains critères augmentent votre risque de déclarer un diabète4 : 

Faites ce test pour mieux évaluer votre risque.

Les conseils de votre pharmacien pour lutter contre les facteurs de risque5

  • Avoir une activité physique régulière, avec par exemple 30 minutes de marche rapide par jour.
  • Perdre du poids si vous êtes en situation de surpoids ou d’obésité.
  • Arrêter de fumer.
  • Limiter la consommation d’alcool.
  • Prendre 3 repas par jour et à des heures régulières tout en évitant le grignotage.
  • Éviter les excès de gras animal et de sucres ajoutés. Privilégier les aliments riches en fibres (légumes).
  • Suivre l’exemple simple de répartition de l’assiette équilibrée :
    - ½ légumes
    - ¼ glucides
    - ¼ viande ou poisson

 

Diabète et bien dans ses baskets ?

L’importance de l’Auto Surveillance Glycémique (ASG)

L’auto surveillance consiste à mesurer soi-même sa glycémie. Elle est réalisée le plus souvent à partir d’une goutte de sang prélevée à l’extrémité d’un doigt. Elle permet de suivre l’évolution de sa glycémie à différents moments de la journée et ainsi éviter des situations d’hypoglycémie.

L’objectif glycémique doit être individualisé en fonction de chaque profil et peut donc évoluer au cours du temps. Votre médecin vous communiquera vos seuils d’objectifs glycémiques en fonction de vos propres besoins.


Afin d’éviter les complications, une surveillance médicale régulière est indispensable ! 3

Pensez à prendre vos rendez-vous !

Au quotidien, vous réalisez seul votre auto-surveillance glycémique, la surveillance de vos pieds, de vos dents et de vos gencives. Mais il faut également organiser une partie de votre suivi avec des professionnels de santé !

Suivi biologique :

  • Hémoglobine glyquée : 4 fois/an
  • Rénal : 1 fois/an
  • Lipidique : 1 fois/an


Suivi clinique :

  • Fond d’œil : 1 fois/an
  • Bucco-dentaire : 1 fois/an
  • Electrocardiogramme : 1 fois/an
  • Podologique : 1 fois/an

 

Les conseils diététiques de votre pharmacien3

  • Ne sautez pas de repas.
  • Soyez régulier dans vos apports alimentaires d’un jour à l’autre.
  • Répartissez bien vos apports en glucides sur l’ensemble de la journée (3 à 5 prises).
  • Consommez des fibres alimentaires (fruits, légumes) à tous les repas.
  • Évitez le grignotage.
  • Ajoutez à vos repas 1 à 3 collation(s) par jour, en fonction des résultats de vos tests de glycémie et des conseils de l’équipe médicale.
  • Diminuez votre consommation d’alcool.

 

Sources : diabète, et si on en parlait ?
1. BEH n° 27-28 de novembre 2017, InVS.
2. BEH du 12 novembre 2014, InVS.
3. www.federationdesdiabetiques.org/information/diabete.
4. Questionnaire FINDRISK (FINnish Diabetes Risk Scores).
5. Prévention et dépistage du diabète de type 2 et des maladies liées au diabète. HAS - octobre 2014

Sources : Diabète et bien dans ses baskets !
1. BEH n° 27-28 de novembre 2017, InVS.
2. Bilan de l’état de santé des personnes diabétiques et de leur prise en charge - Étude nationale Entred – 29 juin 2004.
3. Prévention et dépistage du diabète de type 2 et des maladies liées au diabète. HAS - Octobre 2014.