La reprise sportive

C’est la rentrée : A vos marques, prêt, partez !

La rentrée rime avec reprise sportive. Chaque année, des millions de personnes se remettent à la pratique d’un sport au moins une fois par semaine. Cette reprise est bénéfique mais attention, une bonne prévention est nécessaire et certains bons réflexes sont à adopter en cas de traumatismes ou de douleur.

Le saviez-vous ? *

·         89% des Français de plus de 15 ans (soit plus de 47 millions de personnes) déclarent pratiquer un sport au moins une fois par semaine.

·         43% déclarent pratiquer leur sport de manière intensive et 22% de façon régulière

·         33% sont licenciés au sein d’un club


Les sports préférés des français :

La marche, randonnée et trekking représentent une part importante des pratiquants déclarés (68%)

  • Les sports aquatiques (40%)
  • Les sports de cycle (33%)
  • Les sports d’hiver (13%)
  • La course à pied/trail (18%)
  • Les sports de raquettes (10%)

Plus 4 millions de personnes sont licenciés au sein de sports collectifs dont près de 2 millions dans le football.

Sport et traumatisme :

9% des pratiquants (soit plus de 4 millions de personnes) déclarent avoir subi un traumatisme/accident durant leur pratique

13 % des pratiquants de sports collectifs et de balles sont victime de traumatisme.

57 % des cas de traumatismes concernent le membre inférieur, en particulier le genou et la cheville.

 

*Mignon, Patrick. « Point de repère - La pratique sportive en France : évolutions, structuration et nouvelles tendances », Informations sociales, vol. 187

Quelles sont les blessures les plus fréquentes en cas de reprise sportive ?

Les blessures les plus courantes sont liées au genou et à la cheville avec notamment les entorses. Une entorse est une lésion traumatique touchant une articulation et responsable d’un étirement ou d’une rupture des ligaments. L’entorse peut être de différents stades en fonction de l’atteinte ligamentaire (légère, modérée ou grave).

Les blessures les plus courantes sont liées au genou et à la cheville avec notamment les entorses. Une entorse est une lésion traumatique touchant une articulation et responsable d’un étirement ou d’une rupture des ligaments. L’entorse peut être de différents stades en fonction de l’atteinte ligamentaire (légère, modérée ou grave).

 

Que faire en cas de blessure ?
Adopter le protocole GREC

GLACAGE

L’inflammation causée par la lésion des tissus engendre l’apparition de douleur et d’un œdème. Le glaçage soulage la douleur et rétrécit en même temps les vaisseaux évitant les saignements et favorisant la lutte contre l’œdème. Glacer 20 à 30 minutes et renouveler l’application toutes les 2/3H.

Attention : il est nécessaire d’appliquer un tissu entre la poche de glace et la peau pour éviter les brûlures par le froid.

REPOS

Après un traumatisme, il est impératif de mettre le membre au repos et éviter de le solliciter ce que n’entrainerait qu’une aggravation des symptômes (douleur, œdème…).

ELEVATION

Surélever l’articulation traumatisée par rapport au reste du corps. Une élévation de quelques centimètres  des jambes en position allongée (jambe posée sur un coussin) favorisera le drainage et le retour veineux. Cette élévation s’avère très efficace pour réduire la douleur et le gonflement.

COMPRESSION

Comprimer légèrement la zone ce qui va contribuer à lutter contre l’apparition de l’œdème ou de favoriser la résorption de ce dernier.

Attention : en cas de persistance prolongée des symptômes, consultez votre médecin/pharmacien.

 

Les conseils de prévention de votre Pharmacien Alphega

En début de saison ou après une blessure ligamentaire (entorse), tendineuse ou musculaire ayant nécessité au moins 2 semaines d’immobilisation, il est très important :

·         de reprendre de manière progressive,

·         d’éviter de reprendre directement des sports tels la course à pied, le handball, le ski ou le tennis. Il est ainsi souvent préconisé de débuter par du vélo ou des mouvements en piscine, des exercices en salle, puis de la marche.

o    Natation : Idéal avec un poids de corps réduit. Favoriser la nage libre (crawl) ou les exercices d’aquagym en évitant de solliciter le genou (brasse).

o    Vélo : N’utilise que 20% du poids du corps et permet de travailler efficacement le renforcement du bas du corps et l’aspect cardio-vasculaire.

Planifiez votre reprise sur plusieurs semaines en espaçant les séances puis en intégrant progressivement les sports terrestres (marche puis course à pied) avant une reprise totale de l’activité.

Toujours penser à porter un équipement adéquat (chaussures adaptées…), à vous hydrater et vous munir d’une attelle de prévention ou de maintien !

Votre pharmacien peut vous aider dans votre reprise sportive. N’hésitez pas à lui demander conseil.