Quel traitement pour la sinusite et les autres maux de l'hiver chez l'adulte ?

Le retour de l'hiver sonne souvent aussi celui des sinusites et autres rhumes. Comment les éviter ? Quel traitement pour la sinusite et les autres maux de l'hiver ? Voici nos réponses.

Les différentes pathologies et leurs symptômes

Le rhume ou rhinopharyngite

C’est une inflammation des voies respiratoires la plupart du temps d’origine virale.

Traitement sinusite

Il se compose de 3 phases:

  1. Incubation de 2-3 jours.
  2. La maladie en elle-même (2-3 jours) avec éternuements, nez bouché et/ou qui coule, maux de gorge, enrouement, toux, fatigue, fièvre.
  3. La phase de guérison (5-7 jours) avec des sécrétions épaisses et jaunâtres.

..................................................................................................................................................................

La toux

  • La toux grasse permet d’expulser le mucus bronchique qui sert à piéger les microbe au niveau de la sphère ORL.
  • La toux sèche est un réflexe souvent inutile dû à une irritation. Elle est souvent le signe d’une inflammation (trachéite, bronchite, rhinopharyngite).

..................................................................................................................................................................

La sinusite

C’est une inflammation d’un sinus (cavité osseuse de la face). Elle est très souvent consécutive à un rhume ou parfois à un problème dentaire.

Diagnostic :

  • Douleur d’un seul côté se propageant vers les dents ou l’oeil.
  • Elle augmente si on penche la tête en avant et/ou lorsqu'on tousse.
  • Elle est souvent accompagnée d’un écoulement nasal du même côté et de fièvre.

La contamination se fait par contact avec un malade ou en étant à proximité de lui quand il tousse ou éternue. La fatigue nous rend plus sensibles à ces infections.

_____________________________________________________________________

Conseils pour traiter la sinusite et les maux de l'hiver

S’hydrater !

La fièvre et l’hypersécrétion causent une déshydratation. Préférer les boissons chaudes surtout en cas de toux sèche.

..................................................................................................................................................................

Consommer du miel

En plus d’adoucir la gorge, il a des propriétés antiseptiques.

..................................................................................................................................................................

Consommer de la Vitamine C

En plus d’être un fortifiant, elle renforce le système immunitaire.

..................................................................................................................................................................

Éviter le tabac et l’air froid et sec

Il irrite les voies respiratoires, ce qui les rend plus fragiles et diminue l’évacuation du mucus.

.................................................................................................................................................................

Faire des inhalations

À base d’huiles essentielles, elles dégagent les bronches, débouchent le nez, calment les sinusites et ont des propriétés antiseptiques. Elles sont contre-indiquées avant 12 ans, demandez conseil à votre pharmacien.

.................................................................................................................................................................

Placer un bol d'eau chaude près du radiateur de la chambre à coucher

La vapeur d'eau améliore le fonctionnement des sinus et diminue la toux sèche. Il est possible d'y ajouter de l'huile essentielle d'eucalyptus qui désinfectera vos bronches (à éviter avec les jeunes enfants).

................................................................................................................................................................

Les baignades et les voyages en avion sont à éviter

_____________________________________________________________________

Prévention

Les microbes responsables des pathologies de l’hiver se répandent très rapidement...

.................................................................................................................................................................

... Quelques règles simples permettent de limiter la contagion.

Se laver régulièrement les mains avec du savon

(au moins pendant 1 minute). Penser à avoir sur vous une solution ou des lingettes antibactériennes disponibles en pharmacie.

Utiliser des mouchoirs en papier

Pour se moucher, pour tousser ou pour éternuer. En changer régulièrement.

Respirer par le nez

Sa muqueuse limite l’entrée des microbes.

Si vous êtes malade

Portez un masque chirurgical surtout au contact des plus fragiles (jeunes enfants, personnes âgées).

Assainir l’air ambiant

À l’aide d’un spray aux huiles essentielles disponible en pharmacie. Éviter de le faire au contact des enfants de moins de 6 ans.

Il existe des traitements préventifs

À base d’oligothérapie, de phytothérapie ou de probiotiques. Parlez-en avec votre pharmacien.

Se faire vacciner contre le virus de la grippe

La vaccination permet de limiter la propagation du virus et d'éviter la contamination.

 

En cas de persistance, d’aggravation des symptômes ou d’apparition d’effets secondaires au traitement, consultez votre médecin ou demandez conseil à votre pharmacien.

 

Les médicaments vous ont été conseillés à titre personnel et dans le cadre d’une pathologie précise. Ne les donnez pas à une autre personne, ne les réutilisez pas, même en cas de symptômes identiques, sans l’avis et le conseil d’un professionnel de santé !

Rechercher une pharmacie

Chercher la pharmacie la plus proche: