Combien faut-il boire d'eau par jour ? Réponses à vos questions sur la deshydration

A chaque âge de la vie correspond un besoin en eau pour préserver sa santé. Certaines populations sont ainsi plus vulnérables. Combien d'eau par jour faut-il boire ? Voici nos conseils pour lutter contre la deshydratation.

Qu’est ce que la déshydratation ?

La déshydratation traduit un manque d’eau dans l’organisme.

Elle peut survenir lorsque :

  • Le corps est privé de son eau partiellement ou en totalité (si vous avez oublié de boire par exemple)
  • Si les pertes en eau sont anormalement importantes (chaleur intense, diarrhée, vomissements)

Pour fonctionner, l'organisme a besoin d’un apport constant de liquide, plus de deux litres par jour(1), apportés par les boissons et les aliments.

Personnes âgées : attention risque accru !

Combien d'eau par jour

Entre 30 et 70 ans, le métabolisme hydrique se modifie(2) 

  • Baisse de la sensation de soif
  • Baisse de la masse maigre
  • Baisse de la masse hydrique corporelle.

Aussi, les personnes les plus vulnérables face à la déshydratation ont souvent moins d’appétit, or les aliments contiennent beaucoup d’eau et manger moins impliquerait de boire plus !

La meilleure arme contre la déshydratation : la pr´vention

Si votre alimentation n’est pas suffisante, une bonne prise en charge nutritionnelle, sous contrôle médical, peut aider à prévenir la déshydratation et la dénutrition.

Afin de prévenir le déficit en eau, la complémentation de l’alimentation peut se faire par l’introduction de compléments nutritionnels oraux au quotidien.

En effet, ces produits élaborés apportent : l’eau, l’énergie, les protéines, les vitamines et minéraux nécessaires pour compléter une alimentation variée et équilibrée, dans le cadre d’un mode de vie sain.

À chaque trouble sa solution, de nombreuses formulations existent pour allier saveur et plaisir, demandez conseil à votre pharmacien ou votre médecin.

Quelles situations à risque et quels signes évocateurs ?

Le corps humain est conçu pour faire des réserves d’aliments, mais pas pour stocker l’eau.

Certaines situations peuvent diminuer les apports hydriques :

  • Isolement, dépression
  • Vomissements
  • Troubles du comportement
  • Maladies neurologique
  • Troubles de la déglutition
  • Plaies buccales...

En période de fortes de chaleurs, n’oubliez pas les signes évocateurs d’une déshydratation :

  • Pli cutané ou peau fripée
  • Urines foncées
  • Constipation
  • Perte de poids
  • Perte d’orientation

En cas de doute, n’hésitez pas à demander conseil à votre pharmacien ou votre médecin.

Votre pharmacien vous conseille des gestes simples à adopter

Lors des fortes chaleurs, le risque de déshydratation est maximal. La vigilance est de mise et il devient indispensable d’appliquer les conseils(3) ci-dessous :

Maintenir le corps frais

• Boire, un geste santé essentiel !  Sans attendre d’avoir soif, buvez principalement de l’eau ou des boissons non alcoolisées

• Utiliser un ventilateur et un brumisateur

• Pendant les heures les plus chaudes, se reposer, dans un lieu frais.

Adapter son alimentation

• Préférer les fruits et légumes crus et les plats froids. Malgré le manque d’appétit, il est important de continuer à manger suffisamment pour apporter les sels minéraux nécessaires à l’organisme.

Limiter au maximum l’activité physique

• Exclure tout effort (sport, jardinage, bricolage),

• Reporter ce qui est urgent aux heures fraîches,

• Appliquer des linges ou un gant humide(s) sur le visage, les bras et renouveler le procédé tout au long de la journée.

Garder des relations sociales régulières

• Donner des nouvelles régulièrement aux membres de sa famille,

• Proposer son aide aux plus fragiles.

Enfin, en cas de forte chaleur, la posologie de certains médicaments doit être adaptée, parlez-en à votre pharmacien ou votre médecin.

Sources

(1) Ferry et al. Besoins en eau et énergie. Nutrition de la personne âgée. 2007. Ed. Masson ; p 40 - 44

(2) Ferry et al. Déshydratation et Hydratation. Nutrition de la personne âgée, 2e édition. Masson 2007 ; p 156 -164

(3) Recommandations sanitaires Plan canicule 2014, Haut Conseil de la santé publique, Mai 2014

Rechercher une pharmacie

Chercher la pharmacie la plus proche: