Enceinte, que manger pour les fêtes ?

Entre les nausées, les remontées acides ou les risques de bactéries alimentaires, savoir que manger lorsque l'on est enceinte devient vite un casse-tête. Et encore plus au moment des fêtes !

Les femmes enceintes doivent être vigilantes quant au contenu de leur assiette. Or, pendant les fêtes de fin d’année, les mets à risque sont aussi nombreux que les tentations !

Voici comment sélectionner avec soin, mais envie, les aliments plaisir pour passer une bonne soirée.

TABAC ET ALCOOL SE PASSERONT DE VOUS !

Les boissons alcoolisées sont formellement interdites durant la grossesse. Toxiques pour la femme enceinte, elles peuvent provoquer des malformations congénitales et entraîner un risque de fausse couche. En ces temps festifs, buvez plutôt des jus de fruit frais et de l’eau

Fumer pendant la grossesse accroît le risque de mort foetale inutero, de prématurité et de retards de croissance. De toute façon, il est préférable d’arrêter de fumer avant même la conception d’un enfant.

ALIMENTS SOUS HAUTE SURVEILLANCE

Afin d’éviter la listériose, une bactérie d’origine alimentaire très répandue et pouvant entraîner de graves complications sur le foetus, il est indispensable de faire attention à ce que l'on mange lorsque l'on est enceinte. L’hygiène alimentaire et la prévention sont de mise.

Malgré les fêtes, oubliez donc :

  • saumon fumé
  • foie gras
  • produits de la mer et poissons crus
  • charcuteries artisanales
  • desserts et les produits laitiers à base d’oeufs crus (mousse, crème)
  • fromages à pâte molle
  • graines germées de soja.

La toxoplasmose, due à un parasite présent dans la terre, peut être contractée en consommant des aliments mal lavés ou peu cuits. Si vous n’êtes pas immunisée contre cette toxiinfection, prenez garde aux salades et aux crudités. Évitez les viandes crues.

FACILITER DIGESTION ET TRANSIT

Si vous subissez les habituelles nausées du premier trimestre, pensez à fractionner vos repas et à manger de petites quantités. Pas évident en période de fête, mais votre digestion n’en sera que plus facile !

Ne sautez pas le petit déjeuner car rester à jeun amplifie le phénomène.

Buvez de l’eau gazeuse, en quantité limitée pour éviter les remontées gastriques.

Vous pouvez aussi privilégier les yaourts ou le lait qui calment les aigreurs.

Méfiez-vous des plats épicés, du thé et/ou du café, et évitez de vous allonger trop rapidement après le dîner.

Mettez des fruits, des légumes verts et des fibres (pain complet, céréales) au menu de vos réveillons si vous souffrez de constipation, due notamment à une consommation trop importante de chocolats, tout en veillant à boire beaucoup d’eau.

Pensez aux fruits et aux légumes, faciles à digérer et riches en vitamines et oligoéléments. Ils aident aussi à l’assimilation du fer présent dans les aliments et dont les femmes enceintes ont particulièrement besoin !

Certains aliments comme le curcuma ou l’ail ont des vertus antifatigues et antioxydantes. Les légumes cuits, grâce à leurs fibres, se révèlent un précieux allié pour la digestion. Enfin, un jus de citron en fin de repas est le bienvenu pour aider à digérer et faire face aux éventuels excès.

 

Source : APM hiver 2014

Rechercher une pharmacie

Chercher la pharmacie la plus proche: