Rhume, que faire lors des premiers symptômes  ?

Eternuemets, larmoiements, picotements. Face à ces premiers symptômes du rhume, que faire

Les symptômes du rhume

 
« Le rhume est une infection bénigne aigüe très fréquente qui affecte la muqueuse nasale (paroi interne du nez). Cette muqueuse sécrète un liquide dont le rôle est d’humidifier en permanence l’air inspiré et lutter contre les agents infectieux. Lorsque cette muqueuse est irritée, elle gonfle et augmente sa sécrétion habituelle de liquide, de sorte que le nez “ coule “ ».
 Source : Le rhume de l’adulte – Afssaps – juin 2008
 
 
Le rhume est une infection virale qui se développe essentiellement sur les muqueuses nasales. Les virus sont véhiculés par voie aérienne lors de la toux ou de l’éternuement d’un sujet infecté, mais aussi par les postillons et au contact d’objet infecté.
 
 
Les premiers signes se manifestent après 3 jours d’incubation.
 
Ils se traduisent par :
  • une gêne nasale avec des éternuements
  • des picotements
  • une sensation de sécheresse nasale
  • des larmoiements.
 
Puis le nez se bouche avec au début un écoulement nasal clair pouvant évoluer vers un écoulement plus épais. Cette évolution n’est pas le signe d’une surinfection bactérienne, mais c’est l’évolution normale du rhume.
Source : Le rhume de l’adulte – Afssaps – juin 2008 et Actualité pharmaceutique n°492 – Janvier 2010 
 
Par ailleurs, devant l’infection, la température du corps peut s’élever pour réduire la propagation des microbes.
 
La fièvre peut monter jusqu’à 38°C/39°C. Ce processus de défense de l’organisme demande de l’énergie et génère donc une sensation de fatigue générale.
 
Cet état fébrile associé à des maux de tête peut être soulagé par la prise d’antalgiques et de vitamine C.
 
 

Traitement et prévention du rhume

Il faut traiter le rhume dès les premiers symptômes de picotement et d’éternuement.
 
Il existe différents traitements :
 

Les traitements locaux

Il est important de laver les fosses nasales pour nettoyer et humidifier les narines et améliorer l’efficacité des autres traitements.
 
Le lavage peut être effectué avec du sérum physiologique ou des solutions marines.
 
Il existe aussi des produits avec fluidifiants et antiseptiques locaux. Le lavage doit être effectué quotidiennement, une narine après l’autre.
 

Les vasoconstricteurs

En cas de nez bouché, les vasoconstricteurs permettent de décongestionner et d’améliorer la respiration. Demandez conseil à votre pharmacien.
 

Les antihistaminiques

Ils ont une action sur les éternuements, la démangeaison nasale et les larmoiements. Ils permettent de réduire l’écoulement nasal.
 

Les inhalations

Utilisées en traitement associé pour décongestionner et faciliter l’écoulement. Les inhalations ont aussi une propriété antiseptique. Cela permet de dégager les sinu et désinfecter les voies respiratoires. Le comprimé ou la solution pour l’inhalation doit être dissous dans un bol inhaleur et il est conseillé d’en faire quotidiennement pendant les symptômes. Le traitement du rhume peut prendre 3 ou 4 jours en moyenne, 10 jours si le rhume est traité tardivement.
Source : Le rhume de l’adulte – Afssaps – juin 2008 ; Actualité pharmaceutique n°492 – Janvier 2010
 
 

Conseils d'hygiène et d'alimentation :

  • Se laver les mains régulièrement à l’eau et au savon ou avec un gel hydroalcoolique surtout avant et après le repas et après chaque mouchage
  • Se protéger la bouche au moment de tousser
  • Utiliser des mouchoirs jetables et les jeter immédiatement après utilisation.
  • S’hydrater régulièrement, nettoyer et humidifier la muqueuse nasale avec des solutions adaptées (cf. les traitements)
  • Dormir la tête surélevée pour faciliter la respiration et éviter que les sécrétions nasales coulent dans la gorge
  • Aérer et humidifier la pièce. La température idéale est de 18-20°C
  • Hydrater la peau (notamment sur les narines) qui pourrait s’irriter suite aux multiples mouchages
 
 

Quand consulter votre médecin ?

  • Si les symptômes persistent au-delà de 10 jours
  • Si la fièvre est supérieure à 38.5°C depuis plus de 48 h
  • Si des douleurs aux oreilles ou un écoulement de l’oreille sont ressentis, ou d’importantes douleurs à la tête, au niveau des yeux, du front et des joues
  • Si une gêne respiratoire, une toux rauque ou des signes d’allergies apparaissent ou sont persistants
  • Si l’écoulement nasal provient d’une seule narine ou que des douleurs de la face sont ressenties. On peut suspecter l’existence d’un corps étranger ou d’une sinusite d’origine dentaire.
Source : Le rhume de l’adulte – Afssaps – juin 2008
 

Rechercher une pharmacie

Chercher la pharmacie la plus proche: