Reconnaître et soulager les différentes douleurs dans les muscles

Douleurs musculaires

Vous ressentez des douleurs dans les muscles ? Elles sont peut être dues à des lésions ou à l’accumulation de certaines substances dans les tissus musculaires.
 
Appelées myalgies, elles apparaissent souvent pendant un effort ou dans les 24 à 48 heures qui le suivent, ou bien encore après un étirement trop intense.
 
La  douleur la plus fréquente est sans conteste le mal de dos qui aura touché plus d’un Français sur 2 au cours des six derniers mois.
 
 

Typologie des douleurs musculaires

Parmi la typologie des douleurs dans les muscles les plus fréquemment ressenties figurent :
  • Les courbatures, phénomène naturel d’inflammation du muscle.
    Elles sont dues à l’élimination des déchets accumulés pendant l’effort et à la reconstruction des éléments endommagés dans les cellules musculaires.
    La réparation prend 2 à 5 jours selon l’étendue des dégâts.
    C’est elle précisément qui provoque la douleur, et c’est pourquoi elle apparaît souvent avec un décalage et non pas directement à la suite de l’effort. 
  • La fatigue musculaire fait souvent suite à un manque important de sommeil, ou à une sollicitation trop importante ou trop fréquente d’un muscle.
    Ce dernier n’a alors plus l’énergie suffisante pour répondre à un ordre aussi rapidement ou avec la même facilité que d’habitude.
  • Les crampes sont une contraction soudaine et brève, mais très douloureuse d’un muscle. Elles ne sont pas toujours liées à l’activité physique, mais apparaissent plus fréquemment lors d’un étirement.
    Par réaction, le muscle se contracte violemment. En revanche, la cause des crampes nocturnes n’est pas encore connue, même si des causes métaboliques sont soupçonnées. 
  • La contracture est une contraction musculaire involontaire d’une durée inhabituellement longue (de 5 à 10 jours), souvent douloureuse.
    Les principales causes des contractions sont un surentraînement sportif, une utilisation excessive d’un muscle ou un surmenage.
    La contracture se produit souvent au niveau des mollets, des cuisses, des fesses et du cou. On parle alors pour cette localisation de torticolis.
  • La déchirure musculaire survient quand le muscle a été trop sollicité, ou qu’il n’a pas eu le temps de bien récupérer avant un effort. Une petite partie du tissu musculaire s’est déchirée, provoquant un hématome.
  • Le claquage ou la rupture partielle est une grosse déchirure d’une partie d’un muscle. Elle est très douloureuse et oblige le sportif à cesser son activité immédiatement. Le muscle déjà très fragilisé a été sollicité brutalement et s’est rompu sur une grande partie. La rupture complète encore plus grave, nécessite 6 mois de repos, et doit souvent être soignée par une opération chirurgicale et des séances de rééducation.
     

Comment soulager les douleurs dans les muscles ?

Pour soulager les douleurs musculaires, plusieurs traitements médicaux et recommandations sont conseillés :
 
Dans le cadre de courbatures : la prise d’antalgiques de palier 1 (ibuprofène, paracétamol) permet de soulager la douleur assez rapidement. Éviter de prendre un antalgique trop fort qui dissimule le mal. Elle peut-être complétée par l’application d’un patch chauffant sur la zone concernée en augmentant le flux sanguin dans les tissus lésés, la chaleur permet une accélération du processus de cicatrisation du muscle et une atténuation de la douleur.
 
A propos de la fatigue musculaire : le repos est la première recommandation pour soulager ce type de douleurs. On peut également appliquer ponctuellement un patch chauffant sur la zone concernée pendant une durée d’environ 8 heures.
 
S’agissant de crampes : l’étirement du muscle dès les premières sensations de contractions musculaires reste la seule recommandation. Il permet de limiter l’apparition de la crampe. Si elle apparaît malgré tout, il faut continuer à étirer le muscle pendant quelques minutes, et la douleur disparaîtra alors progressivement en quelques heures. 
 
Dans le cadre de contractures ou de déchirures, les principales recommandations sont en général les suivantes :
  • Arrêt de l’exercice musculaire et mise au repos.
  • Application de chaud sur le muscle lésé (sauf dans les cas de déchirure ou de rupture - il faut alors attendre que l’inflammation soit passée pour appliquer du chaud, patch chauffant, compresse chaude).
  • Massage, kinésithérapie, mise en étirement progressif après quelques jours.
  • Parfois traitement médical avec myorelaxant et antalgique (sur prescription médicale).
 

Conseils

Les douleurs musculaires peuvent être prévenues par des exercices et des gestes simples, en adoptant pour commencer de bonnes positions dans la vie courante :
  • Pour décoller une charge : gardez le dos droit et pliez les genoux, soulevez la charge en maintenant le dos droit.
  • Au téléphone : prenez le téléphone dans la main, gardez le dos et la nuque droits.
  • Devant un plan de travail : gardez le dos droit et mettre une jambe en avant en appui sur le plan. Fléchissez votre jambe avant pour modifier la hauteur de travail.
  • En position assise : gardez le dos droit et plaquez le contre le dossier.
  • Penser également à muscler et à tonifier son corps en pratiquant de la gymnastique et la natation, sans oublier de s’échauffer avant l’effort, de s’étirer après et de s’hydrate régulièrement.