Tout savoir sur l'ostéoporose : définition, symptômes et facteurs de risques

Définition de l’ostéoporose

L’ostéoporose se définit par une diminution pathologique de la masse osseuse et une détérioration de la microarchitecture osseuse.

L’os est un tissu vivant qui se renouvelle continuellement grâce au fonctionnement couplé de deux types de cellules osseuses : 

  •  les ostéoclastes, qui détruisent l’os ancien
  •  les ostéoblastes, qui fabriquent un os nouveau.

Ces activités de destruction et de formation sont normalement équilibrées par une régulation précise, sous l’influence de nombreux facteurs (vitamine D, hormones sexuelles, hormones thyroïdiennes…).

Avec l’âge ce mécanisme s’altère progressivement et entraine une perte osseuse naturelle : la formation de l’os ne compense plus sa destruction et la densité osseuse diminue.

Mais, cette perte osseuse peut survenir plus rapidement, il s’agit alors d’un état pathologique : l’ostéoporose.

Une maladie insidieuse

L’ostéoporose post-ménopausique touche entre 2 et 3 millions de Françaises en France, soit près d’une femme sur 3 de plus de 50 ans.

Pourtant, cette maladie insidieuse est trop souvent sous-diagnostiquée. Quand elle n’est pas prise en charge efficacement, elle s'accompagne de fractures à l’origine d’handicaps importants et de dépendance. 

Si les médecins généralistes,  les rhumatologues et les gynécologues sont souvent à l’origine de ce dépistage, les pharmaciens ont aussi un rôle important à jouer. N'hésitez pas à les solliciter et à leur poser vos questions !

Principale population touchée ? La femme ménopausée(1)

Avec l’âge, l’homme et la femme subissent une perte de la masse osseuse, ce qui signifie une fragilisation progressive du squelette. Cependant la femme ménopausée est beaucoup plus sujette que l’homme. Pourquoi la femme ménopausée ?

  • La masse osseuse est moins importante que l’homme à l’âge adulte
  • La chute du taux d’hormone induite par la ménopause accélère significativement la perte.

 

Quels sont les symptômes de l’ostéoporose ?(1)

Un premier indice visible : réduction de la taille d’au moins 4 cm, lié à un affaissement des vertèbres, qui peut être douloureux ou non D’où l’importance de se mesurer régulièrement !

Très souvent la perte osseuse n’est constatée qu’en cas de fractures

  • causées par un événement mineur (chute de sa propre hauteur, portage d’un enfant, éternuement violent, étirement…)
  • localisées le plus souvent : vertèbres, poignets, col du fémur
  • ne sont pas considérées comme des fractures ostéoporotiques celles du crâne, des doigts, des orteils et du rachis cervical.

Ces fractures sont synonymes d’un stade déjà avancé de la maladie.

 

Quels sont les principaux facteurs de risque de l’ostéoporose(2) ?

Ils sont nombreux, et peuvent vous alerter si certains vous concernent : 

  • sexe féminin
  • âge
  • ménopause, surtout avant 40 ans
  • maigreur (IMC<19)
  • fracture du col du fémur chez l’un des parents
  • génétique (antécédents familiaux)
  • carence vitaminocalcique
  • inactivité physique
  • certains médicaments (ex : corticothérapie au long court)
  • tabagisme
  • alcoolisme

 

Dès aujourd'hui, parlez en à votre pharmacien et bénéficiez d'une dépistage. Rendez-vous dans votre pharmacie Alphega la plus proche de chez vous.

 

Pour aller plus loin

> Comment traiter l'ostéoporose ?

 

Sources et références

(1) Haute Autorité de santé (HAS). Prévention, diagnostic et traitement de l'ostéoporose. Site internet : HAS ; 2006 [consulté le 06-08-2015]

(2) Recommandation HAS – bon usage du médicament – les médicaments de l’ostéoporose. Site internet : HAS ; 2014 [consulté le 06-08-2015]

 

 

Rechercher une pharmacie

Chercher la pharmacie la plus proche: