Peau atopique : nos conseils pour prévenir et soulager l'eczema

Chez les sujets de peaux atopiques, il existe une anomalie de la barrière cutanée permettant le passage des allergènes dans l’épiderme.

L'eczema et ses symptômesPeau atopique

Certains facteurs environnementaux associés à une prédisposition génétique sont responsables de l’eczéma.
 
L’eczéma atopique, également appelé dermatite atopique est une inflammation de la peau.(1)
 
L’eczéma est une maladie qui n’est pas contagieuse et représente la plus fréquente des maladies de la peau.(1) Il existe plusieurs types d’eczéma. Les plus courants sont l’eczéma atopique (80 %) et l’eczéma de contact (20 %).
 
L’eczéma ne se guérit pas, mais il se gère.
 
L’eczéma atopique se retrouve surtout chez les enfants, et touche 10 à 20 % des nourrissons et jeunes enfants.(2) Il apparait en général vers l’âge de 3 mois, et dans 90 % des cas avant l’âge de 5 ans.(1)
 
Selon l’âge, la dermatite atopique touche différents endroits du corps.
 
L’eczéma est une maladie chronique qui apparaît souvent par poussées avec une aggravation en automne et en hiver et une amélioration durant la période estivale.(2)
(1) L’eczéma, une pathologie cutanée qui touche petits et grands. Actualités pharmaceutiques n°483, Mars 2009
(2) Allergies cutanéo-muqueuses chez l’enfant et l’adulte : dermatite (eczéma) atopique. Annales de dermatologie et de vénéréologie (2008). F80-F87
 

Signes de l’eczéma

  • Démangeaisons cutanées
  • Plaques rouges
  • Petites bulles sur la peau
  • Croûtes de peau sèches, localisées à des endroits précis du corps.
  • Desquamation plus importante
Chez le nourrisson, il est plus délicat de détecter un eczéma.
 
Les signes à reconnaître sont :
  • Frottements des joues contre le drap et les vêtements
  • Agitation au déshabillage
  • Difficulté à trouver le sommeil
  • Crises d’eczéma durant les poussées dentaires et les infections rhinopharyngées.
 
Chez le nourrisson, l’eczéma atopique atteint surtout les parties en relief comme les joues, le cuir chevelu, les épaules et le thorax.
Chez l’enfant de plus de 2 ans, ce sont certains plis de flexion comme les plis des coudes, les poignets, les genoux et les chevilles qui sont touchés.
 

Causes de l’eczéma atopique

L’eczéma atopique résulte de l’interaction entre le terrain génétique et l’environnement.(2) 50 à 70 % des personnes ayant un eczéma atopique ont un des deux parents atteint d’une pathologie allergique type : rhinite allergique, asthme, ou eczéma atopique. Certains facteurs présents dans votre environnement peuvent déclencher l’eczéma atopique de votre enfant.
 
On peut donner comme exemple :
• Le contact avec certains irritants (savon, détergents, tissus rêches, sueurs).
• Climat humide.
• La chaleur, les poussées dentaires, le stress…
• Certains aliments (oeufs, noix...).
 
 

Prévention

Éviter tout contact avec les déclencheurs externes

Les facteurs déclenchant les plus souvent rencontrés sont :
• Les irritants : détergents, savon, certains types de vêtements, parfum.
• Acariens et autres allergènes comme la poussière, le pollen, les poils d’animaux…
• Eau et humidité (1 douche/jour).

Éviter le stress

Le stress peut également provoquer des crises d’eczéma.

Éviter le grattage des plaies

Certes l’eczéma provoque des fortes démangeaisons, mais il faut éviter au maximum de se gratter.
Pensez à couper régulièrement les ongles de votre enfant et lavez-lui les mains pour éviter les surinfections. Pour soulager les démangeaisons : pulvériser de l’eau thermale sur les lésions.

Hydrater sa peau

Il existe des traitements efficaces et sûrs pour lutter contre l’eczéma de votre enfant.
 
Ces produits peuvent être utilisés au quotidien :
  • Lotions nettoyantes sans savon et pH neutre
  • Gel surgras sans parfum et sans colorant
  • Huiles de bain
  • Antiseptiques : hexamidine, chlorhexidine, seulement en cas de surinfection.
  • Crèmes hydratantes, pommades émollientes, à base de vitamines PP ou sélectiose anti-prurigineux, ou à base de  cuivre et de zinc pour protéger la barrière cutanée
 
En cas de persistance, d’aggravation des symptômes ou d’apparition d’effets secondaires au traitement, consultez votre médecin ou demandez conseil à votre pharmacien.
 
Les médicaments vous ont été conseillés à titre personnel et dans le cadre d’une pathologie précise. Ne les donnez pas à une autre personne, ne les réutilisez pas, même en cas de symptômes identiques, sans l’avis et le conseil d’un professionnel de santé !
 

Rechercher une pharmacie

Chercher la pharmacie la plus proche: