L'importance de l'hydratation au cours du traitement de la gastro-entérite

Gastro-entérite traitement

La gastro-entérite est une inflammation de la paroi gastrique et intestinale.

A condition de bien s'hydrater, la gastro-entérite ne nécessite pas forcément de traitement médicamenteux.

La  plupart du temps d’origine virale (rotavirus principalement), ses symptômes s’estompent au bout de quelques jours.

La contamination se fait par consommation d’aliments ou boissons souillés ou par contact direct avec un malade.

Des règles simples comme se laver régulièrement les mains permettent de limiter les risques d’infection et de contagion.

Le plus souvent bénigne, la gastro-entérite peut néanmoins être redoutable chez  certaines personnes (personnes âgées, nourrissons...), entraînant des risques de déshydration.

 

Les symptômes de la gastro-entérite

La gastro-entérite débute souvent brutalement et présente toute une série de symptômes : nausées, vomissements, diarrhée, douleurs abdominales, fièvre, maux de tête, douleurs musculaires et fatigue.

Les diarrhées sont souvent accompagnées de vomissements. Les pertes en eau et en sels minéraux peuvent alors être très importantes et particulièrement rapides.

Rapportées au poids d’un bébé et à sa fragilité, de telles pertes constituent une urgence vitale. En effet, un nourrisson peut parfois se déshydrate en moins de trois heures.

Il est donc important de ne pas sous-estimer une gastro-entérite chez un enfant de moins de 3 ans et de ne pas hésiter à consulter un médecin.

 

Règles alimentaires

S’hydrater

La déshydratation est la 1ère conséquence d’une gastro-entérite.

  • Boire 1,5 litre de boissons sucrées ou salées par jour et par petites quantités.
  • Éviter les boissons gazeuses ou les éventer en les remuant avec une cuillère.

Adapter son alimentation

  • Faire une diète de quelques heures pour reposer l’organisme.
  • Privilégier les aliments sans fibres : riz, pâtes, pain blanc, carottes, pommes, bananes...
  • Éviter certains aliments comme les fruits (agrumes, fruits cuits, pruneaux), les légumes crus, la charcuterie, les laitages (sauf avec des fermants), les oeufs et les aliments gras.
  • Éviter l’alcool et la caféine augmentant la perte d’eau et de minéraux.

Hydrater son nourrisson

La déshydratation peut être rapide et grave. En cas de doute, ou si la température est supérieure à 38°C, consulter un médecin. Surveiller le poids de son enfant, c’est un indicateur de la déshydratation. Il existe des solutés de réhydratation en vente sans ordonnance chez votre pharmacien. Ils permettent une réhydratation rapide. Ils s’utilisent en complément d’une alimentation adaptée. Il est conseillé d’en avoir toujours chez soi.

Prévention : 

Les microbes responsables de la gastro-entérite se répandent très rapidement...

... Quelques règles simples permettent de limiter la contagion.

  • Se laver régulièrement les mains avec du savon : (au moins pendant 1 minute). Penser à avoir sur vous une solution ou des lingettes hyrdo-alcooliques.
  • Éviter les contacts directs avec l’entourage : en cas d’épidémie, en particuliers avec les enfants et les personnes âgées qui sont plus sensibles aux infections.
  • Éviter de partager les verres et les couverts : en cas d’épidémie.
  • Éviter de préparer les repas
  • Protéger votre intestin : À l’aide de pro-biotiques (levures...).
  • Nettoyer régulièrement les toilettes avec de l'eau de javel.
  • Un vaccin protège les plus jeunes du rotavirus.  Il existe depuis quelques années.

Demandez conseil à votre pharmacien ou votre médecin.

En cas de persistance, d’aggravation des symptômes ou d’apparition d’effets secondaires au traitement, consultez votre médecin ou demandez conseil à votre pharmacien.

Les médicaments vous ont été conseillés à titre personnel et dans le cadre d’une pathologie précise. Ne les donnez pas à une autre personne, ne les réutilisez pas, même en cas de symptômes identiques, sans l’avis et le conseil d’un professionnel de santé !

Rechercher une pharmacie

Chercher la pharmacie la plus proche: